Neo Santé

Astuces et conseils sur la santé et le bien-être

Tout ce qu’il faut savoir sur le vaccin du Covid-19 en France

En France, la campagne de vaccination bas son plein depuis le début de l’année 2021. La vaccination contre le COVID-19 a pour objectif de vous aider à vous protéger contre cette maladie infectieuse. La vaccination n’est pas sans risques et il est possible de constater des effets secondaires, qui sont des signes normaux que votre corps construit une protection. Ces effets secondaires peuvent affecter votre capacité à effectuer vos activités quotidiennes, mais ils devraient disparaître en quelques jours.

Comment fonctionne la vaccination du covid ?

Les deux vaccins à ARNm COVID-19 ont besoin de deux injections pour obtenir une protection maximale. Le délai entre la première et la deuxième injection dépend du vaccin que vous avez reçu. Voici les délais classiques avant de recevoir votre deuxième injection :

  • 21 jours pour le Pfizer-BioNTech soit plus ou moins 3 semaines après votre première injection,
  • 30 jours : pour le Moderna 1 mois après votre première piqure.

Il est conseillé de vous rapprocher le plus possible de l’intervalle recommandé de 3 semaines ou 1 mois pour votre deuxième injection. Toutefois, il n’y a pas d’intervalle maximum entre la première et la deuxième dose pour aucun des deux vaccins. Vous ne devez pas recevoir la deuxième dose avant l’intervalle recommandé.

Peut-il y avoir des effets secondaires au vaccin contre le Covid ?

Oui, certaines personnes vont présenter des effets secondaires. Ils sont relativement similaires aux réactions que l’on rencontre avec le vaccin contre la grippe.

Cependant, il est important de tout de même réaliser la seconde injection même si vous présentez des effets secondaires, sinon le vaccin sera inefficace et l’ensemble n’aura servi à rien.

Les symptômes les plus courant sont une forte fièvre et une grande fatigue. Des effets qui peuvent nuire à vos activités quotidiennes mais qui restent relativement anecdotiques vu la situation sanitaire actuelle.

La protection est-elle valable dès la première injection du vaccin ?

Non. Il faut impérativement deux injections pour que votre système immunitaire créé et valide sa réaction défensive contre le coronavirus. Il est possible, si vous entrez en contact avec une personne qui porte le virus, que vous le contractiez entre la première et la deuxième injection.

Tout comme il est possible que vous développiez le virus malgré votre vaccination complète si vous l’avez attrapé dans la quinzaine avant la vaccination.

Comme pour les autres maladies, le vaccin est un complément, normalement, il vient en supplément d’un traitement mais dans la situation actuelle, c’est une réponse d’urgence pour tenter de stopper la propagation du virus, qui est rappelons-le d’ordre mondiale. N’oublions pas que les recherches sont toujours en cours afin de trouver un traitement de fond au virus du covid.

Qu’en est-il de la protection du vaccin contre les nouveaux variants du Covid-19

A ce jour, la souche variante anglaise sera traitée par le vaccin. Des recherches sont en cours sur les variants sud-africain et coréens puisque la souche mutante est différente. Des espoirs sont permis avec les 5 autres vaccins qui doivent arriver sur le marché courant 2021 et qui sont toujours en cours d’analyse et de test.

Où se faire vacciner contre le covid ?

En France, vous trouverez plus de 900 centres de vaccination sur le territoire. Si vous êtes français, le vaccin est gratuit et pris en charge totalement par la sécurité sociale. Si vous êtes à l’étranger, vous pouvez également vous faire vacciner dans un centre du pays qui vous accueilles et faire parvenir la facture à votre organisme de santé.

Pour les ressortissants étrangers résidant en France, c’est le même principe, ils peuvent se faire vacciner sur le territoire.

Par qui se faire vacciner ?

Pour le moment, seuls les centres dédiés sont habilités à vacciner. Dans le futur et avec les nouveaux vaccins, la procédure sera allégée et votre médecin traitant ainsi que votre pharmacien seront peut-être habilité à vous vacciner.

Rappel du calendrier de vaccination prévue par le gouvernement français

Depuis le 27 décembre 2020, les personnes âgées résident en EHPAD, les professionnels de santé, les personnes en situation de handicap, les patients vulnérables et les personnes âgées de plus de 75 ans sont concernés. L’objectif fixé par le gouvernement français est de vacciner environ 1 million de personnes d’ici la fin du mois de janvier 2021.

La suite du calendrier se déroule normalement à partir du mois de mars mais le gouvernement cherche à accélérer le processus afin de limiter la surcharge des services de réanimation en centre hospitalier. Les dates des phases 2 et 3 seront communiqué au fur et à mesure.

La seconde phase vise à faire vacciner les personnes âgées entre 65 et 74 ans, soit environ 14 millions de résidants sur le territoire français.

La phase 3 visera l’ensemble de la population mais il est probable qu’elle soit scindée en plusieurs autres phases pour permettre de réduire les flux et de gérer l’approvisionnement en vaccin des centres. Cette phase devrait commencer à la fin du printemps 2021.

En attendant la vaccination, il faut appliquer les gestes barrières au maximum et ne pas relâcher la vigilance collective. A ce jour, cela reste la seule solution « efficace » pour enrayer le processus de propagation du virus.

Neo santé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page
id elementum libero Nullam venenatis, accumsan ut sit