Neo Santé

Astuces et conseils sur la santé et le bien-être

Produits chimiques dans les cosmétiques : quelles conséquences ?

En grande majorité, les produits cosmétiques utilisés quotidiennement contiennent des substances chimiques qui ont un impact sur la santé de l’homme. Ainsi, il ne faut pas avoir une confiance aveugle aux informations inscrites sur les étiquettes. De nombreux produits n’ont pas passé les tests adéquats en vue d’être commercialisés. Ceci favorise l’écoulement sur le marché de produits cosmétiques représentant un réel risque pour l’être humain. Il est donc important pour les consommateurs d’identifier ces produits cosmétiques ainsi que ces ingrédients chimiques afin d’éviter les conséquences généralement néfastes.

Quels produits chimiques contenus dans les cosmétiques constituent un danger ?

Selon les statistiques, plus de 237 produits cosmétiques utilisés chaque jour contiennent des substances chimiques nocives à l’organisme humain. Ce fait alarmant oblige les utilisateurs à se renseigner sur ces ingrédients avec lesquels ils sont souvent en contact. Ainsi, il est possible d’établir une liste non complète des principaux produits chimiques qui impactent négativement la santé humaine. Découvrez des shampoings sans sulfates ni parabène avec ce site.

Le parabène

Il s’agit d’un ensemble de composés propres aux produits ayant des propriétés antimicrobiennes et antifongiques. Aussi, il est employé comme conservateur pour les cosmétiques tels que le rouge à lèvres, le déodorant, la crème de rasage, le gel de douche. À cause des propriétés citées plus haut, le parabène est rajouté dans la plupart des cosmétiques.

Par ailleurs, les fabricants de produits cosmétiques ne disent pas forcément tout à propos du parabène. En effet, les parabènes développent le risque de cancer chez l’humain, et plus précisément le cancer du sein. Il se comporte comme l’hormone féminine appelée l’œstrogène, qui lorsqu’elle est sécrétée en abondance accroit les risques de développer un cancer du sein.

Les sulfates

Les sulfates (le Sodium Lauryl Sulfate, l’ammonium Lauryl Sulfate) n’ont pas une bonne réputation auprès des différents utilisateurs de cosmétiques. Certains vont jusqu’à qualifier ces derniers de substances cancérigènes.

Ainsi, les LSS et les LESS sont aussi considérés comme des surfactants, c’est-à-dire que lorsqu’ils sont ajoutés à un liquide, ils réduisent la surface de tension de celui-ci. Ils sont souvent retrouvés dans les produits comme les gels de douche, les shampooings, les bains moussants, etc.

De plus, les sulfates sont connus pour être à la base des irritations de la peau, des yeux, et des poumons. Le Laurylsulfate en association avec d’autres produits chimiques, forme une substance que l’on appelle la nitrosamine, qui est selon des études une des causes de cancer.

Les silicones

Dans le but d’améliorer la texture des crèmes de soin, les silicones sont incorporés à des cosmétiques. En effet, les silicones sont des microbilles en plastique qui sont obtenues après la polymérisation et les réactions chimiques du quartz. Les effets de cet ingrédient sur la peau sont négatifs, il s’agit par exemple de l’assèchement de la peau. Outre les effets sur la peau, les silicones étouffent les cheveux et leur font perdre leur éclat naturel.

En dehors des substances chimiques citées plus haut, il en existe d’autres qui sont tout aussi dangereuses, voir létales pour l’homme. Parmi celles-ci, il faut distinguer les phtalates, le triclosan, le plomb, le formaldéhyde, les huiles minérales.

Quelles sont les conséquences de ces produits chimiques sur la santé humaine ?

En effet, pour que les substances chimiques contenues dans les produits cosmétiques aient un effet indésirable, il faut que l’utilisateur y soit exposé pendant une période relativement longue. Cependant, force est de constater qu’une utilisation quotidienne de certains produits expose les usagers à plusieurs substances chimiques nocives.

Ainsi, ces petites doses de produits chimiques qui sont ingérés chaque jour se combinent avec d’autres éléments. Ces derniers se retrouvent dans l’air, dans l’eau, dans la nourriture et autres. Néanmoins, les conséquences auxquels sont exposés les utilisateurs de cosmétiques sont multiples, et dépendent surtout des différents produits chimiques.

À cet effet, il existe une gamme de substances qui sont reconnues ou soupçonnées d’être à la base de certaines formes de cancers. Il s’agit par exemple, du parabène, du BHA et BHT, les colorants qui sont conçus avec du goudron et de la houille, le DEA-MEA-TEA, le PEG, etc. En dehors, du risque de cancer, ces produits représentent pour certains des menaces de dérèglement hormonal, des allergies, et des maladies du cerveau.

D’autres substances encore s’attaquent aux fonctions de reproduction et compromettent ainsi la fertilité. Parmi ces substances chimiques il faut recenser les siloxanes, le BHA et le BHT, le DIBUTYLPHTALATE, etc. Aussi, lorsque des produits faisant partie de la catégorie des dégraissants sont contenus dans votre crème de visage, vous imaginez l’impact qu’ils pourraient avoir sur la santé.

Toutefois, la santé de l’homme n’est pas le seul aspect qu’il faut analyser, ces produits chimiques ont également un impact sur l’environnement. À titre d’exemple, certains cosmétiques se sont révélés être à la base des éthoxylés qui une fois survenue affecte de façon certaine la terre. Ainsi, les humains ne sont pas les seules espèces menacées, la faune et la flore sont tout aussi en danger qu’elle.

Comment profiter des produits cosmétiques sans qu’ils représentent un danger ?

Puisque les produits cosmétiques envahissent le marché, il est difficile pour une personne lambda de reconnaitre le produit inoffensif. Ainsi, avant d’acheter un cosmétique, il est essentiel de consulter son étiquetage pour voir si l’une des substances chimiques nocives y figure. Si cette dernière n’est pas repérée tout de suite, la consultation de la plaquette renseigne mieux sur les éventuels risques encourus.

Cependant, il a été prouvé que de façon générale tous les produits cosmétiques commercialisés dans les grandes enseignes contiennent au moins une substance chimique. Ainsi, la question que se pose tout le monde est de savoir si c’est une raison suffisante pour bannir les cosmétiques des habitudes. À ce sujet, certains experts s’accordent pour dire que le caractère nocif attribué à ces produits relève purement de simples théories.

Pour ces derniers, aucune preuve formelle ne démontre la nocivité des substances chimiques contenues dans les cosmétiques. Face aux doutes, d’autres recommandent plutôt la limitation de l’usage quotidien des produits cosmétiques. Pour eux, ces produits sont pour la plupart inaccessibles au grand nombre et d’aucune utilité. Ainsi, ils recommandent de privilégier les soins naturels et bio parce que plus respectueux de la personne et de l’environnement.

Malheureusement, l’option de s’approvisionner en soins cosmétiques bio n’est pas à la portée de tous. L’alternative ultime se trouve donc dans la production par soi-même des différents produits cosmétiques.

Neo santé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page
tempus elit. commodo elit. dapibus adipiscing leo. ipsum ante. Aliquam Phasellus ultricies