Neo Santé

Astuces et conseils sur la santé et le bien-être

Les bonnes pratiques pour augmenter son espérance de vie

La santé est le bien le plus précieux. Si vous souhaitez la préserver aussi longtemps que possible, il existe des bonnes pratiques à respecter. Certaines sont bien connues, d’autres un peu moins. Dans cet article, nous allons faire une liste des principes généraux les plus importants pour vieillir en bonne santé.

Ainsi, vous pourrez espérer profiter de votre retraite dans les meilleures conditions. Le premier point important est le sommeil. Voyons cela plus en détail.

1. Le sommeil

Un bon rythme de sommeil est essentiel pour régénérer son corps ainsi que son cerveau. Mais nous ne sommes pas tous égaux devant le sommeil. Certains ont besoin de seulement 5 heures tandis que d’autres seront fatigués s’ils n’ont pas dormi 9 heures.

Il est important de respecter sa durée de sommeil optimale, mais aussi la qualité de son sommeil. Ainsi, il ne faut pas lésiner sur la qualité de son matelas (préférez un matelas en largeur 160 cm plutôt que 140 cm pour 2 personnes) et se prémunir des nuisances sonores qui pourraient introduire des micro-coupures dans votre sommeil.

2. L’alimentation saine et équilibrée

L’alimentation a un rôle très important dans le maintien d’un bon état de santé. Le principe général est de respecter l’équilibre en termes d’apports en macronutriments et micronutriments. Les macronutriments sont les glucides (les sucres lents), les protéines et les lipides. Les micronutriments sont les vitamines et les minéraux. Tous ces éléments sont essentiels à la construction et la régénération du corps. Seule une alimentation riche et variée assure un bon équilibre.

L’excès de sucre rapide est mauvais pour la santé, de même que l’excès de sel ou de mauvaises graisses. À l’inverse, il faut privilégier les fruits et légumes, pauvres en calorie et riches en vitamines et minéraux.

Les produits fumés et les grillades doivent également être consommés en quantité mesurée et rester des aliments plaisirs. Ces derniers contiennent des molécules néfastes pour l’organisme.

3. Le sport

Autrefois, l’homme ne faisait pas de sport, car l’activité physique était nécessaire à l’accomplissement de toutes sortes de tâches essentielles (se nourrir, se déplacer, se chauffer). Avec le développement industriel et la mécanisation des tâches, l’activité des machines a remplacé l’activité physique des hommes. Le souci est que ce changement de mode de vie est intervenu beaucoup plus rapidement que l’évolution génétique de l’homme (laquelle n’a presque pas changé en 2 siècles).

De ce fait, l’homme doit compenser ce déficit d’activités manuelles par des activités sportives afin d’entretenir sa masse musculaire et son système cardiaque. Pour cela, il n’est pas nécessaire d’être un grand sportif. 30 à 45 minutes de marche 3 à 5 jours par semaine est déjà un programme bénéfique. Il est bien sûr possible d’aller plus loin en pratiquant la natation ou tout autre sport faisant si possible travailler l’ensemble des groupes musculaires.

Ceci dit, l’excès de sport peut être néfaste pour les articulations, c’est notamment le cas de la course à pied sur route ou sur des terrains accidentés. Le ski alpin est également dangereux pour les genoux et les hanches, quoique rarement pratiqué de façon excessive, sauf par quelques montagnards et professionnels.

4. Le bien être mental

Mens sana in corpore sano. En bon français : “un esprit sain dans un corps sain”. Il s’agit là d’une citation qui se vérifie dans la pratique. Être entouré d’amis et pratiquer des activités stimulantes intellectuellement entretiennent la jeunesse de l’esprit.

Il existe de multiples façons d’entretenir son esprit : la lecture, les jeux de société, la conversation, etc. Toutes les occasions sont bonnes pour stimuler son cerveau. La pratique du yoga et de la relaxation sont également intéressantes pour évacuer l’excès de stress chronique, lequel nuit à l’épanouissement et à la santé.

5. Évitez la pollution

La pollution a beaucoup reculé dans nos sociétés modernes, mais elle demeure encore trop présente dans certains cas. On parle ici de pollution au sens large.

Une source de pollution facile à éliminer avec un peu de motivation est la cigarette. La cigarette est une source importante de polluants pour l’organisme des fumeurs. Elle n’abîme pas seulement les poumons mais également les autres organes importants (cœur, artères, etc.).

Les autres sources de pollution proviennent de l’environnement. La proximité d’usines polluantes ou de grandes artères de circulation expose à une pollution préjudiciable. En France, il y a de moins en moins d’industries et celles qui restent sous soumises à des normes environnementales très strictes. De même, le développement des voitures hybrides et des systèmes de filtre à particules ces dernières années a beaucoup réduit la pollution automobile. On est loin de la situation qui prévalait il y a encore quelques années. La plupart des gens doivent donc se concentrer sur les 4 points présentés plus haut dans cet article.

En respectant les conseils donnés dans cet article, vous mettez toutes les chances d’augmenter votre espérance de vie et profiter d’une bonne retraite. À ce sujet, nous vous renvoyons à un précédent article dans lequel nous vous donnons quelques astuces pour bien préparer votre retraite d’un point de vue financier.

Prenez soin de vous et n’hésitez pas à partager cet article avec vos proches.

Neo santé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page
luctus quis Donec risus fringilla vulputate, elit.